mardi 25 mai 2010

Amin Maalouf : ADRIANA MATER, Grasset, 2006



Amin Maalouf, signe là son deuxième livret d’opéra.

Une femme porte l’enfant du viol qu’elle a subi en temps de guerre, et elle ne sait si l’enfant sera Caïn ou Abel. Devenu adulte et ayant appris son origine, le fils cherchera à tuer son père, mais n’y parviendra pas. Sa mère aura cette parole : “Cet homme méritait de mourir, mais toi, mon fils, tu ne méritais pas de tuer”.

Les quatre personnages, la mère, sa soeur, le fils et le père, sont accompagnés et soutenus par un choeur qui apporte, par ses interventions, le souffle de la tragédie antique.

L’opéra a été composé par Kaija Saariaho et a été créé à la Bastille le 30 mars 2006 dans une mise en scène de Peter Sellars. Il a également fait l’objet d’une adaptation au théâtre sous le nom de Cette nuit-là.

C'est un livre que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire et j'en ai apprécié la sobriété et l'atmosphère.

8 commentaires:

  1. ne connaissais pas .. j'aime découvrir des auteurs nouveaux, merci!
    ton chat noir ressemble beaucoup au mien , Shalimar .

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que le livre que j'ai préféré d'Amin Maalouf est "Les échelles du Levant". Je te le recommande vivement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les échelles du levant, après la dernière page, j'ai pleuré pendant une heure! maintenant quand je pense à Haifa, je ne peux qu'y voir le symbole d'un amour perdu, le destin d'un homme et d'une femme, décousu, défait.... triste histoire qui m'a ému, m'a fait découvrir un monde. la plus d'Amin maalouf est toujours aussi expressive.

      Supprimer
  3. Super, je vais pouvoir m'abreuver te nouveaux titres et auteurs àlire. Merci de nous faire partager tes passions.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas fan d'A. Maalouf. Je n'ai pas aimé le Rocher de Tanios, Léon l'Africain m'a barbée. Question de style ? Je m'ennuie très vite et j'ai l'impression de redite. Désolée ... mais il va falloir que je m'y remette, pour voir si je change d'avis !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis un peu comme Gine
    Je n'ai lu que Samarcande et L'amour de loin

    RépondreSupprimer
  6. Je reviens sur cette lecture ! Voilà un extrait de la presse d'aujourd'hui qui devrait te ravir : Maalouf succède à Kadaré !!! On croit rêver, n'est-ce pas ? http://www.lesquotidiennes.com/culture/amin-maalouf-r%C3%A9compens%C3%A9-par-le-prix-prince-des-asturies.html

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup l'univers maaloufien ♥ mon préféré reste "origines"

    RépondreSupprimer